Enjeux sociétaux

La bande dessinée est devenue un formidable outils pour traiter de questions sociétales, allant de la tolérance au dérèglement climatique. S’il n’est pas possible de tout aborder, certaines thématiques apparaissent prioritaires :

  • La question de la parité, de la place des femmes, des rapports sociaux entre les sexes, de l’émancipation, de l’accès à toutes les professions et à la culture ont donné lieu à de multiples traitements graphiques, ont conduit à la reconnaissance de grandes figures, grâce à des biographies en bande dessinée, de Frida Kahlo à Marie Curie (Montellier & Huynh, 2011), en passant par Hannah Arendt », de Béatrice Fontanel, mais aussi à la représentation du quotidien des femmes, de leur parole et de leurs revendications (Les Culottées, Bagieu, 2016). L’actualité de la question des auteures femmes en bande dessinée s’impose, et le médium lui-même, ainsi que son économie et ses institutions, se voient interrogés par leurs œuvres.
  • Plus généralement, la question des auteurs de bande dessinée, pris dans une précarité certaine pour la majorité d’entre eux, leur mobilisation dans les Etats généraux de la Bande dessinée ou la création de la Ligue des auteurs professionnels, dans un contexte de surproduction est un enjeu sociétal évident, dans la mesure où il détermine le futur de la profession.
  • Les enjeux sociétaux ce sont aussi des questions relatives au traitement de certaines maladies (sida, tuberculose, cancer…), à certaines addictions (drogues et alcools) (Pilules bleues, Peeters, 2001), à la place du corporel. Les « Rencontres d’Angoulême (collaboration entre l’UP et la CIBDI). Penser et comprendre la BD » ont retenu la thématique du corps depuis la première édition. La première manifestation avait abordé la question du crime, celle de 2017 la question du corps handicapé.
  • Davantage qu’un carrefour pour tous les publics, la Bande dessinée est une fenêtre sur le monde permettant de prendre conscience d’une question importante, de se l’approprier et d’y réfléchir d’une façon qui n’a rien de simpliste. Si la violence et la demande de sécurité étaient présentes déjà depuis de longues années, l’actualité du terrorisme a conduit à en renouveler le traitement, de nouvelles formes et manières de les traiter apparaissent (Léna et les trois femmes, Christin & Julliard, 2009 ; La Légèreté, Meurisse, 2016 ; Ghost Money, Smolderen & Bertail, 5 tomes depuis 2008).

Cet axe ne se limitera pas à ces aspects, il envisage d’aborder notamment (en relation avec le Gis d’Histoire maritime) des problématiques liées à la question du littoral et aux sciences de la mer…

Vidéo du monde caché de la BD !

Vidéo du monde caché de la BD !

Dans le cadre du CPER Numéric, le 3 RBD était mis à l'honneur avec la présentation du Réseau à travers l'intervention de Mr Chauvaud le coordinateur scientifique intervenait sur la chaîne Youtube de Frigiel https://www.youtube.com/watch?v=AxkkCzGMXP0&t=274s Dans...

lire plus

Séminaire « Bande dessinée et société »

Programme Jeudi 8 avril 17h30-19h00 : La bande dessinée doit-elle toujours être de la fiction ? Nadège Cazadis, étudiante en M2 master de l’édition, Limoges « Vers la bande dessinée de non-fiction » Bruno Riondet, auteur, co-auteur de Maux croisés Alexandre Alcaen,...

lire plus

Enjeux sociétaux dans la BD

Dans le cadre du Réseau Régional de Rechercher Nouvelle-Aquitaine en Bande Dessinée (3RBD), des séminaires sont organisées et s’inscrivent dans les axes de recherche du 3RBD. Le séminaire du 04 février 2021 porte sur les « Enjeux sociétaux ». L’objectif est de donner...

lire plus